Site officiel de la Ville de Narbonne

Mode d'emploi sonore

Suivi et étude de réhabilitation de l’ouvrage

 

Construit initialement pour une centaine d’années, l’ouvrage a fait l’objet d’un suivi particulier depuis le début des années 2000 avec notamment deux inspections détaillées réalisées en 2001 et 2011 par le réseau technique du ministère de l’Équipement. Ces investigations ont mis en évidence une dégradation de l’ouvrage, se traduisant notamment par une fragilité des fondations de l’appui intermédiaire en fonte. Par ailleurs, les appareils d’appui situés sur les 2 culées et supportant le tablier métallique, présentaient des signes de corrosion. Dès la connaissance de ces désordres, un arrêté municipal a été pris le 20 septembre 2011 pour interdire l’utilisation du pont aux véhicules de plus de 3,5 tonnes, sauf exceptions particulières. Les experts techniques ont en effet estimé que ces véhicules lourds étaient susceptibles d’entraîner une dégradation accélérée de l’ouvrage. Parallèlement, le Ministère en charge des transports a souhaité qu’un bureau d’études procède à un examen comparatif des 2 solutions envisageables, à savoir la construction d’un ouvrage neuf ou le renforcement de l’existant.

Etude de réhabilitation de l’ouvrage
Un bureau d’études spécialisé en ouvrage métallique, s’est vu confier cette étude par la DDTM de l’Aude. Dans ce cadre, plusieurs investigations ont dû être réalisées sur le terrain, tenant compte des contraintes ferroviaires (créneaux d’intervention hors trafic ferroviaire, protection des interventions par des agents SNCF…). Elles ont conduit le bureau d’études à constater que le pont continuait à se dégrader malgré les mesures prises sur le trafic des poids lourds. Le bureau d’études a alerté le Préfet de l’Aude sur cette évolution au début de l’année 2014. Un renforcement des limitations de la circulation a été pris très rapidement : l’arrêté municipal du 19 février 2014 a interdit l’utilisation du pont à tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes, sans aucune exception. Par ailleurs, pour garantir le respect de cet arrêté, le Préfet a convenu avec le Maire de Narbonne de faire réaliser des portiques de limitation du gabarit afin de les positionner à chaque extrémité du pont. Les portiques ont été mis en place dès leur livraison par une entreprise spécialisée. Parallèlement à la mise en place de ces mesures de restriction de circulation, le Ministère en charge des Transports a sollicité un audit confié à la Direction des Infrastructures Terrestres – DIT. Celui-ci a conclu le 25 septembre 2014 que la solution initialement envisagée de construction d’une pile provisoire ne permettrait pas de se prémunir contre la rupture inopinée de l’ouvrage.

 

 

Votre contact

Service voirie 04 68 90 30 77
Twitter - Ville de Narbonne Villes Internet Villes et Villages Fleuris